Les arbres, les forêts, la nature... et les hommes !!

313830_AFJAREN5U68K3CNAKJD7LXXFLBWPCK_501px-canal-du-midi-juillet-2006-platanes_H001107_L

21 avril 2018

Permis tronçonneuse tuto n°3: l'ébranchage

Ebranche tout ! OK, l’arbre que tu viens d’abattre est là paisible à s’ébattre dans les fougères. Tu ne peux pas le laisser dans cet état. Les morts habituellement on les habille. Lui par respect tu vas le déshabiller. De cet arbre, tu dois en faire une grume. Tu es là, à côté de la souche, restes-y, pourquoi faire des pas inutiles ? Enlève ce pied que tu as posé sur elle comme le chasseur colonial sur son rhinocéros  et recoupe là si elle n’est pas belle, recoupe là bien à ras qu’on ne se prenne pas les pieds et... [Lire la suite]
Posté par cambium à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2018

ça évolue

Bon, ça blogue pas dur en ce moment. Manque d’idée ? Ouais, un peu. Manque de temps ? Euh… pas vraiment. Occupé à autre chose ? Sans doute. Alors la période écriture 2012-2016 aurait un petit goût thérapeutique ? Bien possible. Mais pas si simple, car l’écriture reste un sacré plaisir. Pour la nourrir, il faut vivre, c’est bien ce que je fais. Tiens, petit retour à d’anciens amours : les « historiques » de la botanique, de la biologie, du vivant quoi, avec des vrais morceaux de célébrités dedans.... [Lire la suite]
Posté par cambium à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2017

Mon beau sapin

Mes premiers souvenirs ? Une forêt d’aiguilles impénétrable. Je faisais promener mes yeux entre ma dernière couronne et le sommet de mon bourgeon terminal si fier de s’être attribué pour les temps à venir, le rôle de cerveau de notre navire immobile. J’alternais. En bas, un enfer vert de tiges droites, hérissées, entrecoupées de zébrures horizontales toutes aussi rigides que les aiguilles piquantes qui les recouvraient. En haut sur le pont, cet océan de tiges pointues à l’infini qui rivalisaient toutes pour atteindre le ciel... [Lire la suite]
Posté par cambium à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2017

20mètres seconde

En des temps certes plus anciens, mais tout de même pas préhistoriques, nous tronçonnions en jeans. Bon, pas des modèles un peu mode, plus jeans à bosser, et pas déjà découpés comme maintenant. Cela ne suffisait pas pour autant à arrêter dans son élan une chaîne de tronçonneuse avide de chair fraiche. Après avoir donc été les précurseurs du jean découpé sous le genou, nous fûmes les premiers utilisateurs des pantalons anti coupure. En nous regardant arriver en forêt avec nos guiboles un peu gonflées, les anciens nous traitèrent... [Lire la suite]
Posté par cambium à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 novembre 2017

Secrets... et craintes !

Ça y est. Un flamant rose a déposé dans mon petit nid : « La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben. Alors, blog parfumé à l’essence forestière oblige, ça mérite un petit texte. D’abord, on me rapporte que c’est un best-seller. Pleins de gens vont lire ça ? Génial ! Curieusement, pour un forestier, ça pourrait ne pas être aussi génial…  Rejoignant d’autres courants de pensées et surtout découvertes scientifiques avérées, Wohlleben met l’accent sur quelques points essentiels. Un : le sol et... [Lire la suite]
Posté par cambium à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2017

nigra

N’y allons par quatre chemins. Quels chemins d’ailleurs ? Ici, il vaut mieux parler d’allées goudronnées. Mes racines traçantes s’estompent au ras de l’asphalte dans ce camping industriel au nord de l’héraut. C’est quoi un camping industriel ? Un peu comme un élevage de veaux ou de porcs en batterie, d’après ce que j’ai pu capter des conversations happées par les nuages de coton que je produis au printemps. L’animal que d’autres élèvent ici, dans des emplacements tirés au cordeau à l’intérieur desquels on serait bien en... [Lire la suite]
Posté par cambium à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juillet 2017

Où ai-je la tête ?

Je me suis retrouvé l’autre jour dans la tête d’un peuplier. J’avais pas mal de choses en tête, et d’ailleurs j’en avais un peu plein la tête. J’aurais mis ma tête à couper que j’oubliais quelque chose. Au passage, ce pauvre peuplier, j’étais là pour lui couper la tête. Là-dessus mon « populus » se mit à me parler en tête à tête : « ça va pas la tête, t’as pas la tête sur les épaules ! ». Je lui répondis : « j’avoue, je n’ai pas toute ma tête. D’ailleurs, je te signale que c’est bien pratique... [Lire la suite]
Posté par cambium à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2017

les frênes

Ça fait un bon bout de temps que je voulais pondre un truc sur le frêne. Quelque chose devait me freiner dans ma frénésie. Ouais je sais, encore des jeux de mots à deux euros (ouais ouf, toujours !) mais en l’occurrence, les frênes auraient plutôt des racines communes (ahaha) avec « frénésie » que « freiner ». Le frêne n’est pas un arbre qui lambine, la pousse est vigoureuse et rapide. Seulement voilà, frein il y a bien car l’avenir du frêne, là tout de suite, est bien frêle. Même si ça ne fait pas la une de... [Lire la suite]
Posté par cambium à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2017

herr professor

Les enfants, nous allons découvrir aujourd’hui, ce qu’est un arbre. Au commencement était, comme dirait le curé, une graine. Ouais, là, entre "l'oeuf et la poule", on peut penser qu'on a commencé par l'oeuf, bref. Certains, patauds, en fabriqueront des lourdes, qui tomberont bêtement au pied de l’arbre. D’autres, plus raffinés, les produiront légères, qui se dissémineront au gré du vent. La plupart ne deviendront que nourriture. Les arbres, malins, en déposeront des millions, comme les scorpions de Bernard, aaaah Bernard ! ... [Lire la suite]
Posté par cambium à 05:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2017

Linné

Donc, maintenant, je sais que vous êtes au point. Pour nommer une plante que vous croisez sur le chemin… - Bon, là, déjà tu déconnes, on ne croise pas une plante, vu qu’à de très rares exceptions, une plante ne bouge pas ! Ok, tu vois une plante, là, ça va ? Et tu veux savoir comment elle s’appelle. Donc, elle a un genre. Restons dans les arbres, vu que les fleurs, j’y connais rien. - Eh mec, les arbres ont des fleurs !   Ouais, bon, je sais. Bon, restons dans les arbres quand même, en hiver tiens, comme... [Lire la suite]
Posté par cambium à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]