Tiens, mon p’tit blog…ça fait un bail ! Purée ça sent la poussière ici. Attends, j’aère un peu et je reviens avec la tête de loup. Dire que j’ai été si prolifique à une époque, même des fois prolixe (allez au dico les gonzes !). Faut dire que ça n’allait pas vraiment fort. Alors…, le blog…, un truc thérapeutique ? Chai pas, pas toujours, pas forcément, ou alors toujours un p’tit peu.

T’as les blogs « promenade du dimanche », avec les amies qui commentent « oh le beau château » ! Ou alors le blog chat avec chat qu’a fait ci chat qu’as fait ça. « Super mimi le chat ! » Enfin là j’en sais rien. Je sais pas si quelqu’un vient lire leurs histoires de chat. Sinon, bon d’accord c’est triste, mais j’évitais aussi les blogs avec des textes conclus par « bon j’vais r’boire un café », ou « bon ben j’vais r’fumer une clope » ou encore « bon j’vais r’fumer une clope en buvant un café ».   contraception-de-la-chatte-les-3-solutionsJ’ai pu écrire qu’un site de blog, ça faisait grand hangar avec pleins de cercueils alignés en rang d’oignon sur des étagères genre dépôt (toir) Amazon quoi. Mais bon, c’est vrai qu’on y trouve un peu de tout, avec la plupart du temps quasi aucun lecteur. Un truc foireux pour exister mais est-ce vraiment la réalité de soi en tranches, ou plutôt de la virtualité ? (Vous avez une heure !)

C’est comme la minette l’autre jour. On lui montre des petits chatons sur un écran de portable. « T’as vu comme y sont mignon minette ! ». Minette ne les voit pas. C’est numérique. Pour elle ça n’existe pas ! Pendant ce temps, tous les félins ou canins qui passent dans le quartier, si nous on en repère un petit quart, elle les repère tous. Là, elle les voit, elle voit tout, c’est du réel.

Moi je me dis, c’est pas con son truc. Je vais peut-être passer en mode chat.

« Aux chiottes c’qui m’arrive,

Par le numérique,

Ça m’fout en dérive,

Ce bain hystérique

Oh  yeah ! ».

 C’est comme le matin quand je me réveille, café clope sur la terrasse en train de terrasser les trucs à la con qui m’ont empêché de dormir, voir les cons tout simplement. Au bout de 2 minutes, je me dis que je suis vraiment con. Alors je regarde la minette qui zieute juste ce qu’on a devant les yeux genre matou qui zone, ou ce qu’on entend, genre le groupe de piafs local qui s’éclatent. Et là tout de suite, ça va vachement mieux.

Alors je mate la montagne. Elle est belle. Je me dis que je vais y monter dessus. Avec mes vraies guiboles et mes vraies groles.

Pour conclure, j’t’y fous une photo de la minette en déco ? Elle s’en fout. Elle y verrait que dalle. Allez non, j’lui laisse son incognito. Ça m’étonnerait que j’trouve pas une photo de minette sur internet en train d’faire sa starlette ou sa toilette.

« Oh yeah ! »

76abda4c