champagne-590279707

Yeeesss ! Bon, faut bien se remonter le moral comme on peut ! This blog vient de franchir le cap des 10000 visiteurs depuis l'ouverture des hostilités en mars 2014. Pourquoi être content à 10 000, et pas à 11354,7 et je r'tiens 2 et 2 qui font 5... Ben chai pas moi, la magie du chiffre rond, marquer les esprits, pour grapiller quelques lecteurs supplémentaires. Ouais, ouais, j'aime bien avoir des lecteurs, merci les lecteurs, sympa, vraiment, merci à tous, et bonne année évidemment tu penses...!

Petite analyse: ben toujours la même depuis déjà pas mal de temps. Gros succès des textes "forestiers", alors on va garder les arbres en fil conducteur, même si j'ai souvent besoin de partir dans tous les sens, enfin... sur tous les sentiers j'veux dire. Le jour où Canalblog nous proposeras l'outil numérique pour odoriser, je mettrai des parfums de résine et d'humus, promis.

ça tombe (comment on fait le ç en majuscule sur canalblog bon sang ?) bien, les arbres, j'ai du bol, c'est porteur: plein de nouvelles découvertes par les chercheurs, au beau milieu des débats du moment, biodiversité, rapports Nord Sud, capitalisme sauvage, révolution écologique, révolution dans nos têtes dans nos rapports avec la nature, le monde animal, et les arbres, qui nous dominent, qui étaient la bien avant nous, et qui renferment dans leurs cernes tant de leçons de sagesse encore à découvrir.   sequoias1

Petit clin d'oeil aux lecteurs "US", toujours aussi présents, rigolo, même s'ils ne parlent pas. Eh... parlez moi les gens, ça me f'rait plaisir. D'ailleurs, c'est toujours le gros bémol pour moi, dans l'expérience blog. Pas mal de lecteurs ouais, mais au final, très peu d'échanges, bof bof. Mais dire quoi, faire quoi, téléphoner à qui !  Chat_roux_ordinateur_humour  En tout cas, promis, je reprends le stylo (en main), petit sac à dos (sur l'dos), chaussures de randonnée (au pied), à la découverte de nouvelles clairières, lisères, humeurs, atmosphères, photos ou pas synthèses, et allez, on y croit, on y croit, rencontres, why not. Du haut des cimes, je vous salue tous bien bas jusqu'aux racines.   

silhouettes-d-39-un-arbre-et-un-homme-sur-un-livre_1232-292