Ok, "Cambium" devient plus "journal", mais il se doit de garder son "ambiance forestière". Alors qu'est-ce que m'a amené mon bon vieux "face de book" ce mois-ci comme nouvelle. Incontestablement la mode est à la communication entre les arbres, ce qui nous a valu des titres bien raccoleurs, c'est dommage..., du genre "les arbres parlent-ils", bigre!

ça n'enlève rien aux découvertes de certains chercheurs? Alors moi j'ai eu vent d'une étude canadienne qui "décèle" une communication entre les arbres, notamment pour se filer un coup de main, par exemple pour l'approvisionnement en carbone. Autre étude, suisse cette fois, l'entraide se fait entre les dominants de l'étage supérieur, et les arbres de sous étage. Je ne me lancerai pas à expliquer les protocoles de recherche, les articles l'expliquent très bien !!Madison_005_07

Ce qui est intéressant dans les 2 cas, c'est que les connexions se font même entre arbres de différentes espèces, wouahhh... Et pendant ce temps, tout le monde s'en fout, non mais je rêve...Tout ce petit monde se mélange les radicelles discretos avec le mycélium des champipi, ce qui fait qu'on peut penser qu'ils sont tous en réseau, non mais le truc de dingue. OK, les arbres ne se déplacent pas, mais en terme de communication et de connexion entre eux, ils nous foutent une pige...

Bon, oui, nous, on progresse, ya toutes les formes de communications, ya internet, ya face de bouc, ouais, bof, quand tu vois ce qu'on s'échange dessus. Non, par contre, le concept comme quoi les arbres en seraient à un point plus avancé que nous même dans bien des domaines, ça va p'têt faire, tu sais, un de ces petits sujets "exotiques" en fin de journal télévisé un jour.

Quand on était môme, à l'école forestière, on nous disait que le sol, c'est fragile, chiadé mais fragile, alors il fallait pas trop faire rouler des engins lourds dessus, que les coupes rases, ça faisait un choc, fallait faire attention. Et aujourd'hui? Je sais pas, j'y suis plus trop sur les coupes forestières, mais bon, le jour où ces histoires de plaquettes seront bien lancées...detail_sol-3

Purée, quand une coupe rase est passée, je ne te dis pas comment ça doit communiquer en dessous, ça doit être la déprime. La déprime, mais pas le silence, il y a toujours la volonté de recommencer, la volonté de perdurer, toujours dans le respect de l'équilibre. Pendant ce temps, nous poursuivons notre logique d'auto destruction, nos voies de communication, de transports, nos modes de production, tout est consommateur exponentiel d'énergie, bigre...