Vous ne regardez pas beaucoup la télé, c'est bien ! parce que vous êtes trop sur l'ordi, beaucoup moins bien... Vous faites autre chose pendant la pub, excellent ! Bon, pour moi, c'est l'été, je me laisse un peu aller, alors voilà pour vous quelques spots répérés.

Nous sommes dans une famille de végétariens. Le gamin craque, il voudrait faire l'expérience de la viande, le voilà au supermarché, au rayon charcuterie, et là une nana se pointe avec un paquet de jambon d'Aoste, message: "quitte à craquer, autant le faire bien !". Petit rappel, l'accroissement de la demande de viande, amorcé depuis longtemps par les occidentaux et amplifié désormais par les "émergents" ne cesse d'exploser. résultat, déforestations anarchiques dans l'hémisphère sud, explosion des prix de produits de première nécessité, il faut 7kg de céréales pour 1kg de boeuf, rationalisations à l'extrême des moyens de production qui mettent tous nos éleveurs sur la paille, et des saloperies dans nos assiètes, pollutions démesurées dues aux déjections qui foutent la merde dans l'équilibre naturel. Bien joué Aoste, vraiment bien joué, moi qui avait un faible pour le jambon fumé, ce midi, haricot beurre...000000

Maman donne à mangé à bébé, avec le grand frère qui fait des commentaires, déjà le scénario, vous vous êtes pas foulés, totalement éculé. La bouffe, des petits plats "Neslé" à base de "poissons sauvages" pêchés dans la "vraie mer" dit le morpion. Neslé aurait donc des chaines de production à base de saumons pêchés en pleine mer... Si quelqu'un a le texte de la définition de "poisson sauvage" version Neslé, ça doit être savoureux, encore meilleur que les p'tits repas. Bon, en fait, on s'en tape un peu vu que des relevés sur du saumon de pleine mer ont enregistré des taux de merde supérieures à ceux produits en élevage, c'est pas peu dire. Synthèse: 1, bon appétit bébé, 2 conseil d'orientation pour les jeunes, l'industrie de l'emballage, ah l'emballage, tellement beau, pourquoi on boufferait pas plutôt les emballages !!660

Je terminerais cette petite rubrique par l'attribution des jeux olympiques d'hiver de 2022, à la Chine. Les futurs sites de compétitions de ski, des collines boisées avec des paysans qui disent qu'il n'y a pas très souvent de la neige dans leur coin. Petite enquête, cours d'eaux déviés, neige artificielle plein pot, et au final des officiels qui virent les reporters. Pas de doute, l'avenir de la planète passe par l'Orient, d'ailleurs les chinois mangent aussi de plus en plus de viande, on est sur la bonne voie !!

Pekin-2022