vlcsnap-2014-12-17-18h56m07s23

Une fois n’est pas coutume, une musique très urbaine, pour traverser un paysage bien rural. Et pourtant les riffs dégoulinants de la guitare de Black rebel motorcycle club, accompagnent bien la route serpentée de la campagne auvergnate. Groupe découvert complètement par hasard un jour de flânerie, avec trop de flaques, dans une FNAC, dont je n’ai plus de nouvelle.

L’Auvergne… la vidéo était prête à faire feu dès que la route s’est mise à grimper derrière Clermont Ferrand. Objet de toute cette modeste préparation, pouvoir bientôt capter la chaîne des puits, un de mes paysages préférés, le souffle muet des volcans qui nous fait remonter à l’ère tertiaire.

Hélas, tout est dans le brouillard ; casse la tienne, plongeons dans cette brume, et rendons la destination finale mystérieuse. Le long de la route, moins de conifères que chez le voisin limousin, beaucoup de parcelles de résineux « timbre poste » dont peu sont éclaircies. Les hêtres de montagnes sont bien là, comme les « fayard » de ma région natale. D’une façon générale, les feuillus sont encore bien représentés, mais la forêt ne domine pas partout, les prairies gorgées d’eau se déploient gentiment, le paysage est varié, changeant.

En traversant un village, la carotte du bureau de tabac scintille, bientôt suivie de la croix verte de la pharmacie, ça va, c’est supportable comme agression visuelle publicitaire. Pour le reste, on est en novembre, froid de canard, humide, personne, nulle part, personne, ah vivement un bon coup de soleil sur cette terre magnifique.