les-oranges

Orange fusion

 

Quelle idée d’écrire un blog, il y aurait à écrire, oui mais alors là, on s’en sort plus, si je commence à écrire sur le pourquoi j’écris, comment, mais où est donc or ni car, qui que quoi dont où, sur le pourquoi, nous sommes tous là en train d’écrire, un truc de fou, comme ils disent tous aujourd’hui, à croire que l’on est dans un monde de dingue, ce qui n’est pas totalement faux, comme dirait une de mes proches. Quand elle dit ça, ça veut dire qu’elle pense que c’est vrai !

Sur canalblog, un site d’hébergement de blogs parmi tant d’autres j’imagine, 32717 journaux intimes en cours, de la folie, et je ne parle pas des autres catégories, on trouve des blogs sur tout, cuisine, mode, cinéma, voyage… Il m’arrive d’aller surfer sur les journaux intimes, les plus intéressants pour moi, mais, je suis comme les retraités, je n’ai pas trop le temps, et en plus, je ne suis pas en retraite ! Ceux qui m’attirent le plus, ce sont les « tout ce qui me passe par la tête », et ouais, c’est le moment d’en profiter, on balance, on s’éclate, et on s’en contrefout du beau patchwork que ça fait à l’arrivée, plus ça sort de tous les coins, plus ces blogs sont sympas, bon, avec des limites bien sûr, la « personne ne m’aime », au bout de dix pages, ça commence à gonfler !

Tiens, c’est comme moi, j’ai voulu repeindre ma cuisine. Bon, je me suis projeté dans ma tête des couleurs  que j’aime. Je suis allé chez le marchand de peinture, j’ai halluciné, toutes ces couleurs, un truc de … non, je ne vais pas m’y mettre moi aussi ! Bref, avec le pot que j’ai acheté, je n’ai fait qu’une couche, oui il faut dire qu’au passage, un lit en a pris un coup, avec la même couleur, on ne va pas chipoter. Je retourne donc chez le marchand acheter un autre pot pour la deuxième couche, et là, le mec me dit, « orange fusion d’accord, mais quel numéro, ça va de un à six ». Merde j’ai pas regardé, la première fois, j’avais mis le doigt sur un petit carré de couleur devant le vendeur et point barre ! D’ailleurs, j’y avais passé un temps fou, j’avais même trouvé cet exercice passionnant, essayer au milieu de milliers de teintes, de s’approcher d’une sorte de perfection  absolue en harmonie avec votre cerveau, je l’avais trouvée l’harmonie, géniale ! Et là le gars, il me sort qu’il ya six « orange fusion », que je suis bon pour un aller retour chez moi, moi qui habite à l’autre bout de la ville. Vu qu’il est en train de faire joujou avec les « orange fusion » sur son ordi, je lui dis « montrer moi çà », je  vais bien le reconnaître mon « orange fusion », et comme de fait, le voilà sur l’écran. Il me dit, attention, sur l’écran, c’est un peu trompeur, je me dis que je dois être tout de même très près de la vérité. Je vois bien lecteur que tu n’en peux plus, que le suspens est à son comble… Et bien oui, patrata, ce n’est pas le même « orange fusion », il est un poil plus prononcé, s’éloigne un peu de l’ocre tant recherché pour mettre un pied dans le orange plus affirmé, c’est le destin, je ne serai pas en harmonie parfaite avec mes murs, ma vie va peut-être en toute chamboulée, d’autant que le vendeur ne pouvait pas me le faire en petite quantité, alors je crois bien que ma table basse va elle aussi y passer ! Si ça ne suffit pas, je tremperai tous mes teeshirts dans le reste de peinture, et j’irai soutenir la hollande au mondial de foot.

Bon voilà, c’est un peu ça l’écriture  « blog », on délire, on s’éclate sur…n’importe quoi, mais, secrètement, dans son for intérieur, chuuuut…, on espère être lu, trouver au milieu de cet océan de mots, de pseudos, le frère, la sœur, l’harmonie, la symbiose, des fous avec qui, on va pouvoir échanger des trucs de malades !!!