cambium

29 juin 2019

Sous la table

Oui je sais ça tourne un peu à l’obsession mais une consommation abusive d’actualités me pousse à me consacrer, aux tables…, par empathie toute personnelle. Oui, je pense qu’elles finiront par s’écrouler, avant que nous même nous roulions sous la table. Pas une affaire nationale, régionale, locale, et  bientôt même domestique, qui, devant les difficultés de la négociation, fasse resurgir la phrase devenue insuppor-table : « tout est sur la table ». Je traduis : « nous n’avons encore rien décidé, tout est... [Lire la suite]
Posté par cambium à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2019

Sandwich au saucisson

Au bon vieux temps de l’atelier d’écriture, le « prof » nous disait : « pour écrire, allez sur des terrains que vous connaissez ». D’accord, ok. Mais là, en ce moment, « mes terrains », ce sont les autoroutes de France, les péages, les aires, stations d’essence, enfin vous voyez… Bon, c’est vrai, on peut finir par ressentir comme un « monde de l’autoroute », coupé du reste du monde justement, un petit cocon en dehors du temps. Malgré tout, « l’inspiration pour écrire » peut finir... [Lire la suite]
Posté par cambium à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2019

formateur c'est formateur !

Je suis donc… formateur… Contrairement à ce que pourraient laisser entendre d’autres bribes  écrites sur ce blog, j’adore ce boulot. Mais, au lieu de m’enflammer trop vite et de pondre un document de synthèse de 50 pages sur ce job, je vais tenter d’éclairer le lecteur par le biais de « notes » le plus courtes possible, sinon…, sanction…, point de lecteur ! Donc aujourd’hui, traitons de la question, pourquoi ce job est passionnant. D’abord, postulat : la Formation, le truc est sur toutes les lèvres. Le... [Lire la suite]
Posté par cambium à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2019

Poulet rôti

Amis lecteur d’un jour, bonjour ! C’est pas toujours facile de gérer une crise d’écriture. Une idée me trotte depuis quelque temps dans la cervelle d'agneau mais je crains de me rendre ne serait-ce qu’au départ du sentier en bas de la montagne. Le truc en question tournerait autour de la démocratie, la liberté, tu vois le genre, tout ça sans filet, sans bac plus 10 en philosophie. C’est que, par ces temps un peu troublés, j’ai quand même quelques potes qui m’interpellent. Oui, on ne serait plus en démocratie, aaaah que gilets... [Lire la suite]
Posté par cambium à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2019

Le vert d'eau

Parait que des élections arrivent. Bon, c’est vrai que là, on a un grand intermède. On parle beaucoup de ceux qui ont un boulot mais qui déjà le dix du mois... Ça occulte un peu ceux qui n’ont pas de boulot et que ça coute… un pognon de dingue ! Ça va r’venir, je m’inquiète pas. Et là, prenez une feuille de papier et faites un bâton chaque fois que vous allez entendre le mot …« formation ». Ce qui est dingue, c’est que la « Formation », ça marche un peu comme un œuf. On en parle, on le caresse, on le regarde,... [Lire la suite]
Posté par cambium à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2019

Dégel

Pas plus tard qu’hier, j’me dis : « allez j’vais y monter un peu dans la montagne ». Manque de bol, c’était trop tôt. Petite plaque de neige on the road, allez un p’tit coup de champignon et ça passe. Deuxième…, ça repasse. Bon à la troisième, fallait la motoneige, j’en avais pas… C’était pas tout perdu. J’avais quand même 2 plaques de neige entre moi et le restant de l’humanité qui oserait pas passer en bagnole.   Là-haut c’est clair, c’est encore pour les pros genre ski de rando ou ascension hivernale par la... [Lire la suite]
Posté par cambium à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2019

The cat

Tiens, mon p’tit blog…ça fait un bail ! Purée ça sent la poussière ici. Attends, j’aère un peu et je reviens avec la tête de loup. Dire que j’ai été si prolifique à une époque, même des fois prolixe (allez au dico les gonzes !). Faut dire que ça n’allait pas vraiment fort. Alors…, le blog…, un truc thérapeutique ? Chai pas, pas toujours, pas forcément, ou alors toujours un p’tit peu. T’as les blogs « promenade du dimanche », avec les amies qui commentent « oh le beau château » ! Ou alors le... [Lire la suite]
Posté par cambium à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 décembre 2018

Sécurité sécurité ! Sécurité ?

L’ai-je déjà signalé dans ce blog ? Je suis formateur dans un centre de formation aux métiers de la forêt. Voilà, c’est dit. En même temps, il y avait quelques indices… ! Donc, nous sommes conviés en ce début d’année 2019 à une « réunion sécurité ». Objet de la réunion : « réunion sécurité », autant dire, pas d’objet. Le mot sécurité serait donc en lui-même, un « objet » de réunion. Intéressant… Intéressant car cela revient à dire que nous ne savons pas exactement de quoi nous allons... [Lire la suite]
Posté par cambium à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2018

Faire le job

Les « corps intermédiaires », « les représentants » quels qu’ils soient, les élus de tous poils… Tout cela est balayé par les gilets jaunes. Tous ces « intermédiaires » de la vie démocratique sont relayés au rang d’intermédiaires ne représentant plus rien, tout comme dans le commerce où les intermédiaires sont bien souvent vus comme des suceurs de sang. Résultat, on court-circuite, et pour cela, les r’voilà, les réseaux sociaux, Facebook en tête, et son cortège de vidéos postées. Une d’elle... [Lire la suite]
Posté par cambium à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2018

gilet... de secours

Gilet… de secours Je suis né au début des années soixante. Donc résultat, j’ai connu l’arrivée du téléphone. On ne disait pas fixe. On ne disait pas sans fil. On disait « le téléphone ». Relié à un cordon spiralé qui ne se déspiralait jamais comme il faut. Et pas question de se planquer pour passer un coup de fil. La mère en cuisine n’en perdait pas une épluchure de courgette. En quarante ans, qu’est-ce qu’on n’a pas du se bouffer comme apparition technologique. Et on se retrouve tous aujourd’hui, avec le smartphone dans... [Lire la suite]
Posté par cambium à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2018

zénitude hôtel

Courrier adressé à la chaine d’hôtels « ZENITUDE GROUPE ». Nous sommes à  la mi-août. Oui c’est encore l’été mais bon…, la rentrée est en vue, les jours rapetissent, les feuilles un jour prochain tomberont. Bientôt…, l’autoooomne ! Brrr ! Allez, une petite évasion en amoureux pour le weekend, en voilà une idée merveilleuse… ! Déjà ma compagne surfe sur « Booking », ah Booking… !. Nous jetons notre dévolu sur un produit qui présente pas mal. « Evian les bains », « vue sur le... [Lire la suite]
Posté par cambium à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

Permis tronçonneuse tuto n°3: l'ébranchage

Ebranche tout ! OK, l’arbre que tu viens d’abattre est là paisible à s’ébattre dans les fougères. Tu ne peux pas le laisser dans cet état. Les morts habituellement on les habille. Lui par respect tu vas le déshabiller. De cet arbre, tu dois en faire une grume. Tu es là, à côté de la souche, restes-y, pourquoi faire des pas inutiles ? Enlève ce pied que tu as posé sur elle comme le chasseur colonial sur son rhinocéros  et recoupe là si elle n’est pas belle, recoupe là bien à ras qu’on ne se prenne pas les pieds et... [Lire la suite]
Posté par cambium à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2018

permis tronçonneuse tuto n°2: l'abattage

Lubrification ? Ok. Frein de chaine OK. Allez, on se remet dans le bain : oubli de vérification de frein de chaine à chaud… ?...   Ralenti ? OK. Arrêt d’urgence ? OK. Tension de chaine à chaud ? OK. Purée, on est à Cap Canaveral ou à Monza. Rigole pas mec, t’es au permis tronçonneuse, c’est pas une blague. T’as fait le plein ? Purée j’y crois pas… Magne-toi bordel ! Tu vois pas la queue des candidats sur le sentier ! Allez, l’entaille de direction, dans la direction d’abattage.... [Lire la suite]
Posté par cambium à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2018

permis tronçonneuse tuto n°1: la préparation avant abattage

Avant de couper le moindre bout de bois dans une forêt, il s’agit de bien préparer son affaire. Partiriez-vous en montagne sans sac à dos sans gourde, sans cartes, sans bananes séchées ? Sur la plage sans serviette sans crème à bronzer ? A Milan sans Remo. Couper du bois ne s’improvise pas. Commencer par laisser la tronçonneuse à la maison et allez vous promener tranquillement sur les lieux du crime. Arrivé sur place, observez tous les facteurs potentiels de risque : lignes électriques, routes, autoroutes, lignes... [Lire la suite]
Posté par cambium à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2018

formation numérique

Hier, mon chef a abordé pour la première fois la nécessité, pour nous aussi, d’avoir à quitter l’ancien monde. L’ancien monde ? Qu’était-ce. C’était de voir défiler une succession de mongoliens (discriminatoire), tafioles (discriminatoire), joyeux drilles (acceptable), ou plus politiquement correct, stagiaires de la formation professionnelle qualifiante, à qui nous allions apporter la science infuse. En ces temps anciens, nous étions au théâtre. Un formateur se devait de donner dans le « one man show ». Toujours des... [Lire la suite]
Posté par cambium à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 avril 2018

ça évolue

Bon, ça blogue pas dur en ce moment. Manque d’idée ? Ouais, un peu. Manque de temps ? Euh… pas vraiment. Occupé à autre chose ? Sans doute. Alors la période écriture 2012-2016 aurait un petit goût thérapeutique ? Bien possible. Mais pas si simple, car l’écriture reste un sacré plaisir. Pour la nourrir, il faut vivre, c’est bien ce que je fais. Tiens, petit retour à d’anciens amours : les « historiques » de la botanique, de la biologie, du vivant quoi, avec des vrais morceaux de célébrités dedans.... [Lire la suite]
Posté par cambium à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2018

Retomber sur ses pas !

La nuit, je plonge dans un profond sommeil. Je plonge, je m’enfonce, mouvement descendant donc. Pendant ce temps certaines pensées remontent en surface, mouvement ascendant. C’est comme ça qu’est ressorti mon prof de pédologie de quand j’étais à l’école forestière. Un pédologue ? Kesako ? Facile ! Peut-être connais-tu mieux un (ou une !) podologue. Le podologue s’occupe des pieds. Les pieds marchent sur le… sol ! Et voilà, le pédologue lui s’occupe des sols.  Donc les « logues »... [Lire la suite]
Posté par cambium à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2018

Puzzle

Le titre coulait de source. De cette source s’échappait un ruisseau. Le ruisseau, très vite contrarié  par quelques blocs de pierre, se divisait en de multiples ruisselets. L’un d’eux, petit filet solitaire, voulait remonter le courant, remonter le temps. Il rêvait  un jour de reconstituer le puzzle. Couler dans le lit autour de ce mot. Je n’ai jamais couru après les puzzles. Assembler pendant des heures des bouts de carton. « Fallait-il vraiment n’avoir rien à foutre ! ». J’avais toujours, je voulais... [Lire la suite]
Posté par cambium à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2018

formaquoi ?

Le job de formateur ? Sympa ! Sociologiquement très sympa. Trait d’union constant entre des mondes qui ne se connaissent pas.  Mimi comme tout ces petits dessins !!  Le politique : il faut faire de la formation professionnelle. « Regardez en Allemagne ! » (Purée, le prochain qui dit encore sur la formation ou tout autre chose, « regardez en Allemagne », je note son nom, je trouve son adresse, je le choppe par les coui…, et je lui dis « qu’en Allemagne », ils ferment un peu... [Lire la suite]
Posté par cambium à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2017

Mon beau sapin

Mes premiers souvenirs ? Une forêt d’aiguilles impénétrable. Je faisais promener mes yeux entre ma dernière couronne et le sommet de mon bourgeon terminal si fier de s’être attribué pour les temps à venir, le rôle de cerveau de notre navire immobile. J’alternais. En bas, un enfer vert de tiges droites, hérissées, entrecoupées de zébrures horizontales toutes aussi rigides que les aiguilles piquantes qui les recouvraient. En haut sur le pont, cet océan de tiges pointues à l’infini qui rivalisaient toutes pour atteindre le ciel... [Lire la suite]
Posté par cambium à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :